Un patrimoine naturel et agricole à préserver

Bouguenais dispose d’un patrimoine naturel exceptionnel, que la Municipalité s’attache à valoriser et protéger. Restauration de zones humides, constitution de forêts urbaines, soutien à l’agriculture périurbaine, création de continuités piétonnes et de corridors écologiques : les actions de la Ville de Bouguenais et de Nantes Métropole sont nombreuses.

Protéger les espaces naturels bouguenaisiens

Les espaces verts et naturels, grands ou petits, constituent des corridors écologiques essentiels à la faune locale pour se déplacer accomplir son cycle de vie. Une protection particulière est mise en œuvre sur certains espaces boisés de Bouguenais. Dans un contexte périurbain, les espaces forestiers constituent les dernières zones refuges d'une faune et d'une flore sauvages d'intérêt. Les mesures de protection des boisements ont permis aux élus bouguenaisiens de positionner des objectifs de valorisation de la trame boisée, néanmoins les haies et bosquets les plus proches des zones urbanisées sont toujours fragiles et font l'objet d'une attention particulière.
Valoriser les espaces agricoles bouguenaisiens

Pour les élus bouguenaisiens, le développement urbain, en veillant à en limiter l’étalement, n'est pas incompatible avec une politique de développement et de soutien à l'agriculture. La Municipalité s’est fixé plusieurs objectifs :

  • garantir la pérennité des espaces agricoles,

  • maintenir l’usage agricole des terres et des sièges d’exploitation,

  • conforter l’activité économique et l’équilibre ville/campagne avec le développement de la vente directe et des circuits courts,

  • soutenir le défrichage des terres susceptibles d’être à nouveau cultivées,

  • soutenir une agriculture de qualité respectueuse de l’environnement.


Les espaces naturels et agricoles ont une valeur environnementale, économique, sociale et leur préservation contribue à l’attractivité du territoire.

 

310 hectares d’espaces verts et naturels sont entretenus par le service Espaces verts et naturels à Bouguenais, soit 155 m2/habitants. Ce ratio monte à 875 m2/habitant si on y inclut les espaces agricoles, les prairies, les boisements, les friches et les délaissés urbains.

Les arbres participent à la diversité et à la qualité des paysages urbains. Ils rendent aussi de multiples services écologiques : ils absorbent les pollutions, permettent de lutter contre les phénomènes d’îlot de chaleur par leur ombrage. Ils représentent également un support de biodiversité, permettant la présence de champignons, plantes, insectes, oiseaux, petits mammifères. A Bouguenais, après quelques années de ralentissement du nombre d’arbres plantés sur la commune, près de 80 arbres ont été plantés en 2018 par les agents du service Espaces Verts. L’objectif est d’atteindre la centaine d’arbres plantés en 2019. La palette végétale bouguenaisienne est constituée avant tout d’essences locales et rustiques. Quelques essences plus patrimoniales et symboliques sont cependant retenues pour certains sites (parcs, écoles, cimetières…).

A lire aussi