VILLE DURABLE

Développer l'alimentation durable à Bouguenais

Un projet alimentaire territorial vise à développer la dimension locale de notre alimentation. Produire une alimentation locale, durable et accessible à tous, c'est l'objectif que se fixe le projet alimentaire territorial (PAT) de Nantes Métropole dans lequel la Ville de Bouguenais est engagée.

Favoriser une alimentation durable à Bouguenais, c'est encourager les circuits courts d'alimentation via les filières d'agriculture urbaine et péri-urbaine. Cela permet à la fois de soutenir le tissu économique lié à l'alimentation et de sensibiliser les Bouguenaisiens à l'impact que peuvent avoir leurs habitudes de consommation sur la santé, l'environnement et l'économie.

Rapprocher les lieux de production de l’assiette

Produire une alimentation locale, durable et accessible à tous, c'est l'objectif que se fixe le projet alimentaire territorial (PAT) métropolitain, dans lequel la Ville de Bouguenais est partie prenante.

Le territoire bouguenaisien compte 480 hectares de surfaces agricoles (soit 15% de la surface communale) exploitées, notamment par des exploitations bio.

La Ville de Bouguenais encourage l'installation des agriculteurs en ville et en milieu péri-ubain.

Rapprocher les lieux de production de l’assiette des petits Bouguenaisiens participe à réduire l’émission de gaz à effet de serre et soutient l’économie locale.

 

Faire le choix du bio et diminuer sa consommation de viande

Les élus bouguenaisiens n'ont pas attendu la loi Alimentation en restauration collective adoptée en octobre 2018 pour prendre des mesures pour une alimentation saine et durable. Ville active du Programme National Nutrition Santé et engagée dans une démarche de développement durable et de consommation responsable, la Ville de Bouguenais a fait le choix dès 1999 d’inscrire sa restauration collective dans la filière bio.
La Ville de Bouguenais fait œuvre de pédagogie en partageant et diffusant les bonnes pratiques. L’éducation et la sensibilisation en particulier des plus jeunes Bouguenaisiens, notamment par les menus découverte, sont des leviers concrets. Par ces actions auprès des plus jeunes, la Municipalité entend sensibiliser les citoyens-consommateurs bouguenaisiens à la capacité d’être acteurs de leurs choix de consommation et de participer ainsi pleinement au changement de modèle.


Construire un nouveau modèle alimentaire respectueux de la santé des hommes, de la nature et du climat est à la portée de chacun en modifiant ses habitudes.

En 2017, Nantes Métropole a consulté les élus des 24 communes, dont Bouguenais, et des acteurs du territoire. Le projet alimentaire territorial (PAT) métropolitain est issu de ce travail collaboratif. Il définit une stratégie pour valoriser les productions agricoles métropolitaines et favoriser les circuits courts.
Courant 2018, une feuille de route a été construite par les acteurs locaux autour de propositions concrètes en faveur d'une alimentation durable. Rendue publique à l'occasion de Nantes Food Forum (octobre 2018), elle donne le cap jusqu'à 2030.

Télécharger la brochure sur le PAT

Ville active du Programme National Nutrition Santé et engagée dans une démarche de Développement Durable et de consommation responsable, la Ville de Bouguenais a fait le choix dès 1999 de s’inscrire dans la filière bio. La Municipalité n’a pas attendu la loi Alimentation en restauration collective adoptée en octobre 2018 pour prendre des mesures pour une alimentation saine et durable.

Au 30 septembre 2018, 59% des dépenses alimentaires concernent des produits d’origine biologique : viandes (bœuf, veau, volailles, mouton), épicerie sèche (pâtes, riz, semoule…), produits laitiers, une partie des fruits (poires, pommes, kiwis, ananas), crudités (carottes, céleri, choux, betteraves…), légumes surgelés (épinards, haricots verts…). En cela, la Ville de Bouguenais reste en avance sur d'autres collectivités du fait de la grande quantité de produits bios.
Conçus par la diététicienne et le responsable de la cuisine centrale, les menus bouguenaisiens répondent aux exigences d’équilibre nutritionnel. Ils sont élaborés sur la base d’un menu hiver (de novembre à avril) et d’été (de mai à octobre). Les fruits et légumes de saison sont privilégiés.
A Bouguenais, l’intégralité de la production et de la livraison des repas est assurée via une cuisine centrale. Les repas sont conçus selon le principe de la liaison froide. Cette technique garantit une hygiène absolue des plats en même temps qu’elle améliore les qualités des produits élaborés. La cuisine sous-vide est ainsi évitée. Plus globalement la Ville n’utilise pas de vaisselle jetable et les barquettes cartons pour le service sont recyclables depuis 2016.

 

Ville active du Programme National Nutrition Ville active du Programme Santé et engagée dans une démarche de Développement Durable et de consommation responsable, la Ville de Bouguenais propose plusieurs fois dans l'année des menus découverte dans tous les restaurants scolaires de la commune.

De 1950 à aujourd’hui, la consommation de viande a doublé dans nos pays industrialisés, ceci ayant des conséquences négatives sur notre environnement, tant du point de vue des émissions de gaz à effet de serre que de celui de la consommation de l’eau nécessaire à la culture des céréales utilisées pour l’alimentation des animaux.

La viande est un aliment dont les qualités nutritionnelles sont indéniables et il n’est donc pas question de la retirer des menus de la restauration scolaire à Bouguenais. Toutefois la Municipalité souhaite montrer qu’il est possible de réduire sa consommation de viande tout en garantissant les apports en protéines nécessaires aux enfants afin qu’ils bénéficient toujours de repas équilibrés. A Bouguenais, les menus découverte sont élaborés avec une diététicienne et assurent un taux de protéines équivalent à celui d'un menu avec viande.

Les fiches recettes de certains menus-découverte sont disponibles au téléchargement.

La question de la lutte contre le gaspillage alimentaire constitue un enjeu économique, environnemental et social. Un travail important d’observation de la consommation de plats en restauration collective à Bouguenais a été réalisé et a permis d’adapter les quantités proposées et de modifier certaines recettes.
Actions mises en place dans les restaurants scolaires bouguenaisiens :

  • Évaluer les écarts entre les effectifs prévisionnels et les effectifs réels,
  • Évaluer les restes alimentaires des assiettes : par une démarche « qualité », ajuster si nécessaire une recette et sur la quantité, avec la pesée réitérée des restes dans les restaurants scolaires.
  • Adapter les quantités des plats aux besoins nutritionnels des enfants selon leur âge.
  • Compostage des déchets verts de la cuisine centrale, au composteur du 8 Mai partagé avec les habitants du quartier, ainsi qu’au restaurant scolaire de l’école publique Croix-Jeannette, également doté d'un composteur collectif.

Auprès des enfants et des familles :

  • Sensibiliser via des supports de communication, d’ateliers organisés par la Mission Développement Durable.
  • Encourager les enfants à goûter fait partie du rôle des animateurs qui veillent au bon déroulement des repas.  

 

A lire aussi