Aéroport, Cadre de vie

Réaménagement de l'aéroport : position de la Municipalité

La Ville tenait ce vendredi 8 novembre une conférence de presse pour s'exprimer sur les propositions de l'Etat pour le réaménagement de l'aéroport Nantes-Atlantique. Quelques extraits des déclarations...

Publié le

La décision de maintien de l’aéroport par le gouvernement s’impose à la Ville et interroge sur l’aménagement futur du territoire pour l’accueil des habitants, des entreprises et des équipements, notamment le collège la Neustrie.

La Ville réaffirme que l'aménagement de notre territoire est une responsabilité partagée dans ce dossier. Ses priorités sont la protection des habitants des nuisances et la défense des intérêts sociaux, économiques et environnementaux. Une attention particulière sera portée sur l’étude menée par l’Etat sur l’impact du projet sur la santé et l’environnement et des compensations exemplaires sont attendues.

La Municipalité souhaite des mesures concrètes pour moderniser les espaces d’accueil, et des équipements techniques limitant le bruit au sol.

Pour répondre à la problématique d’engorgement et de stationnement anarchique dangereux pour les piétons et la circulation, la Ville exige  la réalisation de parkings silo à proximité de l'aérogare, dans un souci de limitation de l'espace occupé.

La question de l’accès à l’aéroport en transport en commun est aussi essentielle, une voie en site propre entre le terminal de la Neustrie et l’aéroport doit être envisagée à court terme, comme un transport à haut niveau de service sur la route de Pornic.  

La Municipalité est enfin attachée à la participation d’un panel citoyens aux côtés des associations de riverains et des collectivités dans une instance de concertation et de médiation, garante d’une plus grande transparence pour l’avenir du territoire.

 

Le bilan de la concertation et les 31 mesures sont accessibles en ligne sur le site internet Projet de réaménagement de Nantes-Atlantique

Plus d'infos sur le nouveau Plan de gêne sonore (PGS) applicable au 1er juillet 2019