Aéroport, Infos pratiques

Insonorisations : création d'un fonds de compensation

L’entrée en vigueur du nouveau PGS s’accompagne de l’activation de la première mesure portée par le fonds de compensation pour Nantes-Atlantique (FCNA). Ce groupement d'intérêt public (GIP) permet de majorer de 10 % l’aide à l’insonorisation délivrée au titre du PGS. L’État est le premier financeur de ce fonds, auquel contribueront également les collectivités locales qui le souhaitent et le futur concessionnaire de l’aéroport.

Publié le

Le GIP FCNA  a pour objet l'accompagnement des populations et des collectivités riveraines de l’aéroport de Nantes Atlantique, en compensation des nuisances induites par le maintien de l'aéroport et dans un objectif de solidarité territoriale.

Le FCNA permettra, selon des critères à déterminer, de financer des aides pour l'insonorisation des logements des riverains de l’aéroport, situés dans le périmètre du plan de gêne sonore (PGS) en vigueur.


Le FCNA permettra également, sur décision des membres du groupement et dans des conditions à définir, de contribuer au financement d’autres opérations de compensation, notamment à l’occasion :

  • de la mise en oeuvre d’un droit de délaissement d’habitations
  •  de la revente d’habitations enregistrant une moins-value liée à leur proximité avec l’aéroport
  • du transfert d’équipements publics situés à proximité de l’aéroport.

Le GIP FCNA est composé des membres fondateurs suivants : 

  •  l’État, représenté par le préfet de la Loire-Atlantique 
  •  Nantes-Métropole 
  • la Ville de Saint-Aignan-de-Grandlieu 
  • la Ville de Bouguenais 
  • la Ville de Rezé