Coronavirus COVID 19, Santé, Ma ville

Doter les habitants de masques

Pour limiter la circulation du virus, nous devons tous veiller à respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation. Le port du masque fait aussi partie des mesures de protection individuelle et collective à privilégier. Il est même obligatoire dans certaines circonstances. Nantes Métropole coordonne l’acquisition de masques en tissus pour toutes les communes du territoire qui le souhaitent. Dans ce cadre, la Ville de Bouguenais a commandé 20 000 masques lavables jusqu’à 50 fois et réutilisables.

Publié le

Plus de 70 personnes ont été mobilisés pour organiser la distribution collective des masques sur la base d’un masque par personne composant le foyer. Il s’agit d’un appoint apporté à la population, invitée à s’approvisionner également par ailleurs (achat et/ou confection).

Attention, le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes.

 

Près de 10 000 masques ont été distribués aux habitants bouguenaisiens, soit par voie postale pour les personnes de + de 70 ans ou par retrait sur les lieux de distribution dédiés entre le 18 et le 24 mai. 

La Ville mobilise dès le 2 juin des agents et bénévoles pour distribuer des masques dans les boîtes aux lettres des habitats collectifs de la commune. Si vous n’avez pas pu retirer votre masque aux dates fixées, si vous avez + de 70 ans ou que vous habitez en immeuble et que vous ne l’avez pas réceptionné dans votre boîte aux lettres ou si vous avez des masques défectueux, vous pouvez venir les retirer ou les échanger en mairie avec les justificatifs requis.

Les pièces justificatives à présenter sont les suivantes : 

  • Un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport, livret de famille…) pour chaque membre du foyer;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (taxe d’habitation, quittance de loyer, facture de gaz ou d’électricité...). 

Par solidarité, la Ville a aussi procédé à l’apport complémentaire de masques à différents établissements du territoire parmi lesquels, les EHPAD Beaulieu et Croix du Gué, le foyer OASIS, Sésame Autisme 44, MAS L’Epeau, le Centre hospitalier Georges Daumezon, Centre de la Baronnais, Emmaüs...

Une réserve de masques pour le scrutin municipal

Afin d’assurer le bon déroulement sanitaire du second tour des élections municipales le 28 juin prochain, un stock est conservé à destination des bénévoles mobilisés pour la tenue des bureaux de vote.  
Le reliquat constituera une réserve sanitaire sur le second semestre 2020.  
 

 

Après une première commande de 600 000 masques de la Ville de Nantes pour ses habitants (en cours de livraison), Nantes Métropole a recensé les besoins des différentes communes du territoire métropolitain pour coordonner une commande groupée de masques pour les habitants de la métropole, ceci afin d’assurer l’approvisionnement dans un contexte de grande tension. 330 000 masques ont ainsi été commandés. A Bouguenais, comme ailleurs dans la métropole, la distribution des masques est suspendue aux délais de livraison du fournisseur retenu par Nantes Métropole.

Initialement, le fichier de la taxe d’habitation qui permettait un recensement des foyers bouguenaisiens ne pouvait pas être utilisé pour la réalisation d’actions sans lien direct avec la gestion de la fiscalité locale. La Ville de Bouguenais a donc décidé d'organiser autrement la distribution des masques de protection aux habitants. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, la CNIL a ultérieurement admis la possibilité pour les collectivités de recourir à ce fichier pour l’envoi des masques aux différents foyers mais l'organisation municipale était déjà en train de se mettre en place. Par ailleurs, les délais d’acheminement par La Poste étaient relativement longs ces dernières semaines.

Les masques distribués sont bien lavables et ré-utilisables 50 fois pour un usage grand public /barrière (UNS2).  Ils sont certifiés aux normes européennes (UE numéro EN 14683), c'est à dire avec un niveau de filtration élevé supérieur à 95%, destiné à diminuer le facteur de risque de transmission des agents infectieux (virus, grippe, COVID-19, etc).

La Ville adapte ce dispositif pour les personnes les plus vulnérables.  2 550 masques sont en cours de  distribution par voie postale aux personnes de plus de 70 ans. Les adresses recensées pour les personnes de plus de 70 ans sont issues du Fichier électoral. Si vous avez plus de 70 ans et que vous n’avez pas reçu de masque, contactez les services de la Ville au 02 40 32 29 29 pour leur en faire part.

Si votre adresse ne figure pas sur les 2 cartographies en ligne, nous vous invitons à vous référer au code couleur des rues les plus proches de chez vous. Attention votre numéro de rue (pair ou impair) détermine votre créneau de distribution.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que le port du masque systématique apparait difficile chez les enfants avec un risque de mésusage (difficulté de port adéquat, manipulation fréquente, etc.). Il n’est pas recommandé chez les plus jeunes. Il peut être même dangereux pour les plus petits (risque d’étouffement). Il peut être en revanche proposé à ceux qui sont en âge de l'accepter et d'en respecter les règles d'utilisation.

Les masques aux normes AFNOR protègent les autres et peuvent apporter une protection si tout le monde en porte.  En effet, il agissent comme une protection collective en limitant la propagation du coronavirus par micro-gouttelettes lors de l’éternuement, d’une toux et de la parole. Ces masques répondent aux exigences de lutte contre le Covid-19 pour la population, en complément des autres gestes barrière indispensables.

Nantes Métropole a passé commande de masques en tissu à plusieurs prestataires labellisés AFNOR, aux niveaux local, national et européen.

Afin de développer une production locale de masques en tissu, un appel à la production locale a également été lancé aux acteurs de l’Économie sociale et solidaire et du secteur industriel.

On porte un masque dans les transports collectifs, en zone publique fréquentée, dans les magasins et dans tous les lieux de proximité. Ces masques limitent la propagation du coronavirus par micro-gouttelettes lors de l’éternuement, d’une toux ou de la parole.

La commande de la Ville est un appoint apporté à la population, invitée à s’approvisionner également par ailleurs (achat et/ou confection). Des masques jetables ou lavables seront  vendus dans les pharmacies et la grande distribution, selon des conditions qui restent à définir.
Les entreprises sont invitées à équiper leurs salariés de masques lorsque cela sera justifié par leurs situations de travail
Des masques seront fournis aux personnels de l’Education nationale et des masques seront mis à disposition des enfants scolarisés et des collégiens ;
Les particuliers sont incités à se confectionner eux-mêmes des masques, selon les conditions recommandées par l’AFNOR et l’ANSM.

Laver son masque avant toute première utilisation,

1. Se laver des mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique pendant 20 secondes avant de l’enfiler,
2. Tenir le masque par les élastiques, l’enfiler autour des oreilles. Bien posé, le masque doit couvrir le haut du nez, la bouche et le menton,
3. Ne jamais toucher le tissu du masque. Si vous souhaiter retirer momentanément votre masque, lavez vous les mains. Pour boire ou fumer, retirez un des deux élastique, laissez le pendre sur le coté (Attention il ne faut pas le mettre sous le menton ou sur le front),
4. Ne pas garder un masque plus de 4 heures.
5. Une fois le masque retiré, il faut le mettre dans un sac ou une boite hermétique en attendant de le laver. Il est nécessaire de le laver 30 minutes à 60 degrés en machine. (les masques sont lavables jusqu’à 50 fois).

 

Il est recommandé de rendre prioritaire le port de masques « grand public » disposant du logo présenté. En l’absence de masque de ce type, le port de masques, notamment ceux fabriqués par des couturiers professionnels indépendants, peut toutefois avoir une efficacité à condition d’utiliser les recommandations ci-dessous. Le site de l’AFNOR s’est doté d’une page, recensant différents tutoriels, pour aider chacun à confectionner son masque « barrière ».

Consultez les tutoriels

Des patrons sont également disponibles au téléchargement, en grandeur réelle et des matériaux sont recommandés, sur la base notamment des travaux de l’institut français du Textile et de l'Habillement (ITFH) et de la DGA.

Covid-19 : masques et surblouses – synthèse Guides et documents IFTH

Cette liste continuera à s’enrichir. À l’inverse d’autres matériaux sont fortement déconseillés : pas de sac d’aspirateur ou de filtre à café par exemple.

Accédez à la foire aux questions de l'AFNOR

Une forte mobilisation sur le territoire 

La Ville soutient également les initiatives de nombreux particuliers, associations et collectifs, dont le centre socioculturel Maison pour Tous, engagés dans la fabrication bénévole de masques grand public en tissu, donnés à des associations et professionnels en demande, à des personnes en situation de précarité.

Ceux qui le souhaitent, sont invités à réaliser des masques au modèle Afnor, favorisant le plus possible, dans un premier temps, le ré-emploi de tissus et matériaux. Le dispositif Bouguenais Entraide peut également assurer le lien entre les personnes désireuses de donner du tissu, des machines à coudre et des personnes en recherche de ces matériels.