Infos pratiques, Santé, Ma ville, Coronavirus COVID 19

Déconfinement progressif : les réponses aux questions que vous vous posez !

Le déconfinement progressif commence... La prudence reste de mise pour limiter la propagation du Coronavirus. De nouvelles dispositions sont mises en place pour les prochains jours. Nous répondons ici aux questions que vous posez sur les réseaux sociaux, au standard de la mairie...

Publié le

Santé

Face aux infections, les gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

La Ville soutient le personnel mobilisé à la gestion de la crise sanitaire en expérimentant un centre de décontamination à la piscine municipale. La structure ouvre ses portes aux personnels soignants, travailleurs sociaux, pompiers, gendarmes, agents municipaux, aux personnels des commerçants de Bouguenais et des Pompes funèbres. Cette initiative expérimentée sur une phase test de 15 jours permettra aux personnes intéressées de se laver avant de regagner leur domicile sans risque de contaminer leur entourage.

+ d'infos : https://bit.ly/2wLaCgM

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Sont considérés comme des personnes « à risque » :

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, une insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  •  les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise (médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mm³, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques, atteints d’hémopathie maligne en cours de traitement, présentant un cancer métastasé) ;
  • les malades de cirrhose au stade B au moins ;
  • les femmes enceintes à partir du 3eme trimestre de grossesse ;
  •  les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m²)

Le numéro vert 0800 130 000 mis en place par le Gouvernement a étendu son activité depuis le 25 mars. Ce numéro devient également une cellule de soutien psychologique.

La période de confinement bouleverse la vie familiale, sociale et professionnelle. La cohabitation prolongée à plusieurs dans des espaces restreints, génère des tensions physiques et psychologiques. 
La Ville s’est mise en relation avec les acteurs locaux, notamment l’Espace Départemental des Solidarités (EDS) et les bailleurs sociaux, pour connaître les actions menées sur la commune et recenser les structures d’écoute et de soutien auxquelles les habitants peuvent s’adresser. Une façon d'accompagner les publics les plus fragilisés par le confinement, que sont les femmes victimes de violences, les enfants et les jeunes, les personnes isolées et/ou non connectées. Pour les connaître et les contacter : https://bit.ly/2UZ7vev

Dès lors que le pays est passé en phase épidémique, le principe n’était plus de tester systématiquement toute la population, mais de réserver les tests  à des publics prioritaires  : 

  • Les professionnels de santé symptomatiques, 
  • Les personnes âgées symptomatiques, 
  • Les personnes présentant des difficultés respiratoires sévères ou des comorbidités, 
  • Les personnes hospitalisées,
  • Les nouveaux foyers et nouveaux territoires. 

Conformément aux recommandations de l’OMS qui incite dorénavant à élargir les indications de tests et au regard de l’évolution de l’épidémie, la stratégie de test en France évolue.

Au début du mois d’avril, une vaste opération de dépistage des personnes les plus vulnérables a été lancée, en mettant la priorité sur les personnes âgées, les personnes handicapées les plus fragiles et les professionnels qui les accompagnent en établissement.

Au début du mois d’avril, une vaste opération de dépistage des personnes les plus vulnérables a été lancée, en mettant la priorité sur les personnes âgées, les personnes handicapées les plus fragiles et les professionnels qui les accompagnent en établissement.

À la mi-avril, 175 000 tests par PCR sont effectués par semaine.  À la sortie du confinement, la France a pour objectif de pouvoir tester toute personne présentant des symptômes du Covid-19 et les cas contacts de son entourage. Pour cela, nous serons en capacité de réaliser au moins 700 000 tests virologiques par semaine.

Pour découvrir la stratégie nationale de déconfinement présentée par le Premier ministre à l’Assemblée nationale, rendez-vous sur cet espace dédié au déconfinement.

Bénévolat et solidarités

Un dispositif « canicule » recense les personnes vulnérables et/ou isolées qui en font la demande, il est actif dans ce contexte pour prendre des nouvelles régulièrement et s’enquérir de leur situation. 

Pour maintenir le lien sanitaire et social avec la population en particulier les personnes âgées, isolées et/ou en situation de fragilité ou de handicap, un numéro téléphonique dédié 02 40 32 06 05 a été mis en place (prix d’un appel local, 7j/7j de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, en dehors de ces horaires possibilité de laisser un message sur le répondeur). Un interlocuteur du secteur sanitaire ou social écoute et analyse la nature et l’urgence du besoin. 

Ce dispositif local est complémentaire des dispositifs nationaux, à savoir

  • Le N° VERT : 0800 130 000. Appel gratuit 24h/24h, 7 jours sur 7 pour les questions non médicales.
  • Le 15 en cas d’urgence uniquement.

Sur le temps scolaire, les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire sont accueillis au même titre que les autres enfants.

Une inscription préalable est nécessaire pour les temps périscolaires auprès du service Enfance-Jeunesse  au 02 40 32 29 15 ou à enfancejeunesse@ville-bouguenais.fr 

Pour coordonner et valoriser la générosité des habitants, la Ville de Bouguenais a mis en place le dispositif « Bouguenais Entraide ». Cette porte d’entrée permet de rapprocher les propositions d’aide et les besoins des habitants du territoire, afin d’organiser une chaîne de solidarité efficace à l’échelle de la commune.
En savoir + 👉 https://bit.ly/2x5WA9x

Les démarches auprès de la Ville

A partir du 11 mai, les usagers sont invités à privilégier chaque fois que c’est possible le contact par téléphone au 02 40 32 29 29  ou courriel. Jusqu’à fin mai, l’accueil physique se fera uniquement sur rendez-vous aux horaires habituels d'ouverture :

  • Mairie principale – 02 40 32 29 29 – Lundi au vendredi de 9h-12h / 13h30-17h30
  • CCAS – 02 40 32 29 20 - Lundi au vendredi de 9h-12h / 13h30-17h30 (Fermé le jeudi matin)
  • Mairie annexe (Couëts) – 02 40 32 58 40 – Lundi mardi jeudi de 9h-12h (excepté jeudi férié du 19 mai – accueil téléphonique reporté le mercredi 20 mai).
  • Maison de quartier de la Grande Ouche – permanences téléphoniques aux horaires habituels et accueil physique seulement sur rendez-vous., du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, fixé au préalable auprès du service concerné par la démarche à effectuer.
  • Pour les autres services : Consulter l'annuaire des services de la Ville.

Les démarches famille pourront de nouveau être effectuées à compter du 14 mai depuis le portail Bouguenais en ligne.

Les usagers qui avaient des rendez-vous entre le 18 mars au 7 mai seront contactés dans l’ordre chronologique pour replanifier un rendez-vous (soit 670 demandes). Les démarches planifiées du 11 mai au 30 juin sont maintenues. 
Les remises des titres d’identité se font uniquement sur rendez-vous.  

Equipé d’une seule station de recueil des demandes, le service Etat- Civil ré-ouvrira son planning pour traiter les nouvelles demandes à compter du 15 juillet.
 

Le service Etat civil reçoit sur rendez-vous uniquement pour établir une déclaration de naissance, une reconnaissance et une déclaration de décès (instructions du Procureur).

A partir du 11 mai, les usagers sont invités à privilégier chaque fois que c’est possible le contact par téléphone au 02 40 32 29 29  ou courriel. Jusqu’à fin mai, l’accueil physique se fera uniquement sur rendez-vous aux horaires habituels d'ouverture, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, fixé au préalable auprès du service Urbanisme.

Les demandes d’autorisations d’urbanisme (permis de construire, déclaration de travaux, etc.) déposées avant le début du confinement sont actuellement en cours d’instruction. A noter que l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars vient suspendre l’intégralité des délais d’instruction des dossiers d’urbanisme à compter du 12 mars 2020 et jusqu’à un mois après la date de cessation de l’état d’urgence sanitaire soit le 10 juillet 2020 (date susceptible d’évoluer en fonction d’une éventuelle prorogation de l’état d’urgence). En outre, aucun accord tacite ne sera formulé sur cette période.

Le service Urbanisme réceptionne de nouveau les dossiers de demande d’autorisation d’urbanisme à compter du lundi 11 mai. Ces derniers sont à déposer dans la boite aux lettre blanche « mairie » situées sur la parvis de la mairie principale. Si l’enveloppe est trop volumineuse pour la boite aux lettres, les usagers sont invités à prendre rendez-vous au au 02 40 32 51 33 pour un dépôt physique au niveau de l’accueil du bâtiment Est (une bannette est mise à disposition).

Le service Urbanisme invite à  privilégier le dépôt sans contact au niveau de la boite aux lettres ou par envoi postal. 

Le retour à l'école

Après la pré-rentrée des enseignants et personnels le lundi 11 mai, les élèves des parents qui le souhaitent seront accueillis à partir du jeudi 14 mai 2020 (date envisagée au vu des éléments portés à la connaissance de la Ville) dans leur école, dans la limite de la capacité d’accueil fixée par établissement.  Des dispositions qui pourront évoluer en fonction du nombre d’élèves et d'enseignants présents dans les écoles. 

La priorité est d'accueillir élèves, enseignants et parents dans le respect de strictes conditions sanitaires . Un protocole sanitaire encadre la réouverture des écoles. Il repose sur cinq fondamentaux : la distanciation physique, l’application des gestes barrières, la limitation du brassage des élèves, le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels, l’information et la communication. 

Les organisations varient selon les écoles et selon les effectifs pour accueillir les élèves de la petite-section au CM2. Le choix de mettre les enfants à l’école est une décision du ressort des familles. Les premiers sondages réalisés par les écoles sur leurs intentions laissent à penser que tous les enfants « volontaires » pourront être accueillis. Dans tous les cas, les équipes enseignantes assureront le travail à distance selon des modalités variables en fonction des écoles. 

Les élèves seront accueillis au sein de groupes réduits en fonction des capacités d’accueil et des enseignants présents. Par exemple, si à l’école élémentaire publique Chateaubriand, les enfants seront accueillis du lundi au vendredi, dans la plupart des autres établissements, des rotations sont envisagées. 
Des temps de réunions en présentiel et en visio-conférence se poursuivent pour affiner les modalités, en associant les directeurs d’écoles, les parents d’élèves et les services municipaux concernés. 

Les dispositions indiquées s’appliquent pour les trois premières semaines. Un point d’étape sera effectué afin de dresser un premier bilan des conditions de scolarité et des capacités d’accueil qui évolueront à partir du 2 juin. 

Les services municipaux sont mobilisés pour assurer le nettoyage des écoles, équiper chaque établissement de savon, d’essuie-mains et de gel hydroalcoolique. Un référent entretien est désigné pour chaque école, interlocuteur privilégié des équipes. Chaque jour, les agents d’entretien interviendront dans les locaux et veilleront au bon ré-approvisionnement des produits sanitaires.

Les familles devront fournir à leur(s) enfant(s) un repas froid et une boisson dans des contenants appropriés. Les enfants déjeuneront dans les restaurants scolaires réaménagés dans le respect des règles de distanciation sociale à table et entre les tables. Un protocole de nettoyage sera mis en place entre les services. Les animateurs et les agents de restauration encadreront cette pause méridienne. 

L’accueil périscolaire est réservé aux enfants ayant été scolarisés dans la journée. La Ville invite les parents à utiliser ce service de manière facultative. Tout comme le transport scolaire, remis en service (compétence Nantes Métropole).

La distribution de masques grand public

Près de 10 000 masques ont été distribués aux habitants bouguenaisiens, soit par voie postale pour les personnes de + de 70 ans ou par retrait sur les lieux de distribution dédiés entre le 18 et le 24 mai.

La Ville mobilise dès le 2 juin des agents et bénévoles pour distribuer des masques dans les boîtes aux lettres des habitats collectifs de la commune. Si vous n’avez pas pu retirer votre masque aux dates fixées, si vous avez + de 70 ans ou que vous habitez en immeuble et que vous ne l’avez pas réceptionné dans votre boîte aux lettres ou si vous avez des masques défectueux, vous pouvez venir les retirer ou les échanger en mairie avec les justificatifs requis.

Les pièces justificatives à présenter sont les suivantes : 

  • Un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport, livret de famille…) pour chaque membre du foyer;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (taxe d’habitation, quittance de loyer, facture de gaz ou d’électricité...). 

Par solidarité, la Ville a aussi procédé à l’apport complémentaire de masques à différents établissements du territoire parmi lesquels, les EHPAD Beaulieu et Croix du Gué, le foyer OASIS, Sésame Autisme 44, MAS L’Epeau, le Centre hospitalier Georges Daumezon, Centre de la Baronnais, Emmaüs... 

Réserve de masques 

Afin d’assurer le bon déroulement sanitaire du second tour des élections municipales le 28 juin prochain, un stock est conservé à destination des bénévoles mobilisés pour la tenue des bureaux de vote.  
Le reliquat constituera une réserve sanitaire sur le second semestre 2020.  
 

Après une première commande de 600 000 masques de la Ville de Nantes pour ses habitants (en cours de livraison), Nantes Métropole a recensé les besoins des différentes communes du territoire métropolitain pour coordonner une commande groupée de masques pour les habitants de la métropole, ceci afin d’assurer l’approvisionnement dans un contexte de grande tension. 330 000 masques ont ainsi été commandés. A Bouguenais, comme ailleurs dans la métropole, la distribution des masques est suspendue aux délais de livraison du fournisseur retenu par Nantes Métropole.

Initialement, le fichier de la taxe d’habitation qui permettait un recensement des foyers bouguenaisiens ne pouvait pas être utilisé pour la réalisation d’actions sans lien direct avec la gestion de la fiscalité locale. La Ville de Bouguenais a donc décidé d'organiser autrement la distribution des masques de protection aux habitants. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, la CNIL a ultérieurement admis la possibilité pour les collectivités de recourir à ce fichier pour l’envoi des masques aux différents foyers mais l'organisation municipale était déjà en train de se mettre en place. Par ailleurs, les délais d’acheminement par La Poste étaient relativement longs ces dernières semaines.

Les masques distribués sont bien lavables et ré-utilisables 50 fois pour un usage grand public /barrière (UNS2).  Ils sont certifiés aux normes européennes (UE numéro EN 14683), c'est à dire avec un niveau de filtration élevé supérieur à 95%, destiné à diminuer le facteur de risque de transmission des agents infectieux (virus, grippe, COVID-19, etc).

La Ville adapte ce dispositif pour les personnes les plus vulnérables.  2 550 masques sont en cours de  distribution par voie postale aux personnes de plus de 70 ans. Les adresses recensées pour les personnes de plus de 70 ans sont issues du Fichier électoral. Si vous avez plus de 70 ans et que vous n’avez pas reçu de masque, contactez les services de la Ville au 02 40 32 29 29 pour leur en faire part.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé indique que le port du masque systématique apparait difficile chez les enfants avec un risque de mésusage (difficulté de port adéquat, manipulation fréquente, etc.). Il n’est pas recommandé chez les plus jeunes. Il peut être même dangereux pour les plus petits (risque d’étouffement). Il peut être en revanche proposé à ceux qui sont en âge de l'accepter et d'en respecter les règles d'utilisation.

Les masques aux normes AFNOR protègent les autres et peuvent apporter une protection si tout le monde en porte.  En effet, il agissent comme une protection collective en limitant la propagation du coronavirus par micro-gouttelettes lors de l’éternuement, d’une toux et de la parole. Ces masques répondent aux exigences de lutte contre le Covid-19 pour la population, en complément des autres gestes barrière indispensables.

Nantes Métropole a passé commande de masques en tissu à plusieurs prestataires labellisés AFNOR, aux niveaux local, national et européen.

Afin de développer une production locale de masques en tissu, un appel à la production locale a également été lancé aux acteurs de l’Économie sociale et solidaire et du secteur industriel.

On porte un masque dans les transports collectifs, en zone publique fréquentée, dans les magasins et dans tous les lieux de proximité. Ces masques limitent la propagation du coronavirus par micro-gouttelettes lors de l’éternuement, d’une toux ou de la parole.

La commande de la Ville est un appoint apporté à la population, invitée à s’approvisionner également par ailleurs (achat et/ou confection). Des masques jetables ou lavables seront  vendus dans les pharmacies et la grande distribution, selon des conditions qui restent à définir.
Les entreprises sont invitées à équiper leurs salariés de masques lorsque cela sera justifié par leurs situations de travail
Des masques seront fournis aux personnels de l’Education nationale et des masques seront mis à disposition des enfants scolarisés et des collégiens ;
Les particuliers sont incités à se confectionner eux-mêmes des masques, selon les conditions recommandées par l’AFNOR et l’ANSM.

Laver son masque avant toute première utilisation,

1. Se laver des mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique pendant 20 secondes avant de l’enfiler,
2. Tenir le masque par les élastiques, l’enfiler autour des oreilles. Bien posé, le masque doit couvrir le haut du nez, la bouche et le menton,
3. Ne jamais toucher le tissu du masque. Si vous souhaiter retirer momentanément votre masque, lavez vous les mains. Pour boire ou fumer, retirez un des deux élastique, laissez le pendre sur le coté (Attention il ne faut pas le mettre sous le menton ou sur le front),
4. Ne pas garder un masque plus de 4 heures.
5. Une fois le masque retiré, il faut le mettre dans un sac ou une boite hermétique en attendant de le laver. Il est nécessaire de le laver 30 minutes à 60 degrés en machine. (les masques sont lavables jusqu’à 50 fois).

 

Il est recommandé de rendre prioritaire le port de masques « grand public » disposant du logo présenté. En l’absence de masque de ce type, le port de masques, notamment ceux fabriqués par des couturiers professionnels indépendants, peut toutefois avoir une efficacité à condition d’utiliser les recommandations ci-dessous. Le site de l’AFNOR s’est doté d’une page, recensant différents tutoriels, pour aider chacun à confectionner son masque « barrière ».

Consultez les tutoriels

Des patrons sont également disponibles au téléchargement, en grandeur réelle et des matériaux sont recommandés, sur la base notamment des travaux de l’institut français du Textile et de l'Habillement (ITFH) et de la DGA.

Covid-19 : masques et surblouses – synthèse Guides et documents IFTH

Cette liste continuera à s’enrichir. À l’inverse d’autres matériaux sont fortement déconseillés : pas de sac d’aspirateur ou de filtre à café par exemple.

Accédez à la foire aux questions de l'AFNOR

La gestion des déchets

Les ordures ménagères sont collectées : il est demandé de ne sortir les bacs et sacs bleus uniquement les jours de collecte et lorsqu’ils sont pleins. Sortir vos bacs ou sacs bleus la veille au soir ou le matin avant 6h, bacs pleins et couvercles fermés. Les sacs ou déchets en vrac à côté des bacs ne seront pas ramassés.

Depuis le lundi 27 avril, la collecte des bacs et sacs jaunes a repris. Les déchets recyclables sont stockés au centre de tri Arc en Ciel, de Couëron, puis triés à partir du 4 mai et recyclés. Un redémarrage progressif pour un retour à la normale à partir du 18 mai.

Afin de pouvoir assurer en totalité les tournées de collecte et de s’assurer que les conditions de travail des agents respectent la réglementation en cette période de crise sanitaire, nous vous demandons:

  • De sortir vos bacs ou sacs jaunes la veille au soir ou le matin avant 6h, bacs pleins et couvercles fermés. Les sacs ou déchets en vrac à côté des bacs jaunes ne seront pas ramassés.
  • De sortir 4 sacs par foyer par jour de collecte et de lisser ainsi les apports. Les sacs supplémentaires (ou déchets en vrac) ne seront pas ramassés.
  • En cas de surplus, merci de bien vouloir les conserver et les sortir pour la collecte la semaine suivante.

Les 11 déchetteries de la métropole nantaise (Carquefou, La Chapelle, La Montagne, Nantes Prairie de Mauves, Orvault, St Aignan, St Jean de Boiseau, St Herblain St Sébastien, Rezé, Vertou)  sont ouvertes.

Des règles sanitaires rigoureuses seront mises en place, afin de protéger les usagers comme les personnels.

La collecte des encombrants a repris. Vous pouvez désormais prendre rendez-vous au 0 800 00 70 76 (du lundi au vendredi de 10h à 18h).

Précautions particulières pour jeter mouchoirs, gants et masques.
Les mouchoirs, masques et gants usagés doivent être jetés dans un sac plastique dédié et résistant. Ce sac doit être soigneusement fermé et conservé 24 heures avant de le jeter dans la poubelle bleue. Ces déchets ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune de déchets recyclables.

Les déplacements

Chacun peut de nouveau circuler sans attestation.

  • Vos lignes de tramway, busway et bus circulent de nouveau.
  • Les P+R ont repris leur mode de fonctionnement habituel.
  • Pour les personnels de santé et médico-sociaux, un service de transport à la demande est mis en en place (réservé aux personnes qui n'ont aucune ou peu d'offre de transports en commun) de 05:00 à 22:00.

+ d'infos sur le site du réseau TAN

 Après 8 semaines de fermeture, conformément aux dispositions gouvernementales, les cimétières ré-ouvrent leurs portes au public avec des consignes de sécurité dès le 11 mai.

Le recueillement des familles est autorisé dans le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale. L’entretien est possible sous réserve d’apporter son propre matériel y compris pour l’arrosage. 

Les cérémonies funéraires ne sont plus limitées.

A l’entrée des trois cimetières situés au Centre Bourg, aux Couëts et au Moulin Laheux (paysager), les consignes de sécurité qu’il convient d’appliquer et de respecter sont affichées. La Ville compte sur le civisme et la responsabilisation de chacun pour respecter ces mesures de réouverture progressive des cimetières tout en préservant la santé de tous.

À partir du 11 mai, la vie sociale reprend progressivement son cours. Vous pouvez, tout en respectant les règles de distanciation sociale et les gestes barrières, vous rendre à nouveau dans les parcs et jardins et dans les forêts.

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent en revanche interdits.

Le site est accessible mais les rassemblement sont limités à 10 personnes maximum.

Vous ne pouvez pas pratiquer de sport dans les lieux couverts, ni de sport collectif, ni de sport de contact (la liste précise est diffusée par le ministère des sports).

Les équipements libres d'accès sont ré-ouverts : 

  • Terrains de tennis de la Gagnerie
  • Plateau multisports Cité de Beauvoir
  • Terrain multisports (City Park) de la Pierre Blanche
  • Parcours d'orientation de la Ville au Denis
  • Terrain multisports du Fougan de Mer.
     

Certains équipements utilisés par les associations et établissements scolaires également :

  • Piste de Roller de la Neustrie
  • Terrain du sport canin au bois du Breuil 
  • Terrain de tir à l’arc de la Gagnerie
  • Terrain de pétanque de Beauvoir 
  • La piste d’athlétisme de la Croix-Jeannette
  • Les 3 Terrains de football (Landes – Croix-Jeannette – Beauvoir)
  • Terrains de tennis de Neustrie. 
     

L'accès aux marchés est conditionné au respect de règles sanitaires strictes, avec une configuration revue des producteurs et artisans locaux pour organiser un sens de circulation unique des consommateurs et faire respecter une distance d’un mètre entre chaque client (marquage au sol devant chaque étal).

Afin de limiter le nombre de clients présents en même temps, le marché est entièrement clôturé et les entrées et sorties sont filtrées. Une seule personne par foyer est autorisée.

Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont mis à disposition à l’entrée du marché pour se laver les mains. Les gants devront être retirés dans l’enceinte du marché, les denrées ne pourront être touchées et il est demandé aux consommateurs de privilégier le paiement sans contact par carte bancaire.

De leur côté, l’ensemble des commerçants est sensibilisé au respect des consignes sanitaires et mesures barrières, en particulier la nécessité de se laver les mains entre chaque client.

Un dispositif mixte élus /agents / bénévoles permet de veiller à la bonne application des consignes par tous.

La pêche reste officiellement interdite sur les deux sites suivants : l’étang du Breuil et l’étang de la Ville au Denis.

Sur les plans d’eau des Parcs du Clos Saint Julien et du Champ Toury, la pêche est autorisée.

Divers

Les déménagements sont autorisés.

Les mariages et pacs continueront d’être reportés, sauf urgences.

Il est interdit de procéder à des expulsions locatives ou de couper l’électricité ou le gaz pour cause de factures impayées jusqu'au 10 juillet.

Si vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question, vous pouvez contacter le standard téléphonique de la mairie au 02 40 32 29 29 aux horaires usuels d’ouverture au public (lundi au vendredi de 9h à 12h – 13h30 à 17h30 et samedi 9h à 12h ou envoyer un message via Bouguenais.fr