Infos pratiques, Santé, Ma ville

Coronavirus/Confinement : Les réponses aux questions que vous vous posez !

Depuis les premières mesures de confinement, beaucoup de nouvelles dispositions ont été prises pour limiter la propagation du Coronavirus. Nous répondons ici aux questions que vous posez sur les réseaux sociaux, au standard de la mairie...

Publié le

Consignes sanitaires

Face aux infections, les gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Sont considérés comme des personnes « à risque » :

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, une insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  •  les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise (médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mm³, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques, atteints d’hémopathie maligne en cours de traitement, présentant un cancer métastasé) ;
  • les malades de cirrhose au stade B au moins ;
  • les femmes enceintes à partir du 3eme trimestre de grossesse ;
  •  les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m²)

Le numéro vert 0800 130 000 mis en place par le Gouvernement a étendu son activité depuis le 25 mars. Ce numéro devient également une cellule de soutien psychologique.

Solidarités

Un dispositif « canicule » recense les personnes vulnérables et/ou isolées qui en font la demande, il est actif dans ce contexte pour prendre des nouvelles régulièrement et s’enquérir de leur situation. 

Pour maintenir le lien sanitaire et social avec la population en particulier les personnes âgées, isolées et/ou en situation de fragilité ou de handicap, un numéro téléphonique dédié 02 40 32 06 05 a été mis en place (prix d’un appel local, 7j/7j de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, en dehors de ces horaires possibilité de laisser un message sur le répondeur). Un interlocuteur du secteur sanitaire ou social écoute et analyse la nature et l’urgence du besoin. 

Ce dispositif local est complémentaire des dispositifs nationaux, à savoir

  • Le N° VERT : 0800 130 000. Appel gratuit 24h/24h, 7 jours sur 7 pour les questions non médicales.
  • Le 15 en cas d’urgence uniquement.  
     

Vie quotidienne

L’ensemble des services municipaux est fermé au public. Cependant, une permanence téléphonique est assurée au 02 40 32 29 29 aux horaires usuels d’ouverture au public (lundi au vendredi de 9h à 12h – 13h30 à 17h30 et samedi 9h à 12h).

Tous les rendez-vous pour les demandes de passeport ou carte d'identité à Bouguenais sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Les personnes concernées ont été prévenus par téléphone ou par mail.

C'est aussi le cas pour la remise des documents. 

Suite au décret du Premier ministre (24 mars), les marchés alimentaires à ciel ouvert sont désormais interdits. Considérant que l'accès à des produits frais était possible à Bouguenais, la Ville n'a pas fait de demande de dérogation auprès du préfet.

Les habitants peuvent cependant contacter directement les commerçants pour convenir d'une commande :

  • Primeur Guérin, marchés des Couëts et du Bourg :  06 26 18 91 29 (commande avant 17h le jeudi pour livraison le vendredi).
  • Poissonnerie Frédo Marée, marchés des Couëts et du Bourg : 06 80 32 85 72.
  • Producteur Bouchereau (Fruits et Légumes), marché des Couëts :  06 12 33 12 31 ou https://earlbouchereau.com/ 
  • Fromagerie Loret, marché des Couëts :   06 09 64 93 08.
  • Épicerie Brugier (olives, etc), marché des Couëts :  06 99 78 42 90.
  • Crêperie Chez Sophie, marché des Couëts : présence le samedi matin devant le U Express
  • Producteur Le Champs des Papilles, marché bourg : 06 59 62 50 68 ou https://www.facebook.com/lechampdespapillesabouguenais/
  • Elevage François (viande bovine), marché du soir : 06 64 51 78 93.
  • Crêperie Telenn Du, marché du soir : 06 16 91 41 29.
  • Traiteur Bossis, marché Couëts : 02 40 26 80 06.

Cette liste pourra évoluer dans les jours et les semaines à venir.  
Pour rappel, les commerçants sédentaires du Bourg et des Couëts continuent leurs activités en appliquant les mesures de précaution requises, dont les gestes barrières, et dans la possibilité de leurs moyens (personnel, approvisionnement).

A compter de demain mercredi 25 mars, il n’y aura plus de courrier le matin et ce jusqu’au 31 mars (directives de la poste).

Pour les courriers urgents, les usagers sont invités à se rendre directement dans les bureaux de poste de Bouguenais (ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30), ou à Bouaye ou au Pellerin.

 

Le service Etat civil reçoitt sur rendez-vous uniquement pour établir une déclaration de naissance, une reconnaissance et une déclaration de décès (instructions du Procureur).

Il existe deux documents différents permettant de se déplacer : 

  • l’attestation de déplacement dérogatoire, qui est un document papier signé par la personne qui en fait usage. Elle ne peut donc pas être présentée depuis un smartphone. Nous étudions la possibilité de mettre en place un dispositif digital et mobile;
  • l’attestation de l’employeur, qui est un document papier renseigné et signé par l’employeur attestant qu’une personne exerce une profession entrant dans la catégorie des professions autorisées à se déplacer et ne pouvant exercer en télétravail. Cette attestation doit être utilisée lors des déplacements domicile-travail et doit être présentée aux forces de l’ordre sur demande.

Par ailleurs, la carte professionnelle des professionnels de santé (médecins, soignants, pharmaciens), des forces de sécurité et de secours (policiers, gendarmes et pompiers), des élus, des magistrats etc. et des journalistes, peut être utilisée pour se rendre sur son lieu de travail. 

L’attestation de déplacement dérogatoire peut être au choix imprimée ou rédigée sur papier libre selon le modèle téléchargeable en ligne. En revanche, l’attestation employeur doit être visée par l’employeur. 

Depuis le 20 mars et jusqu’à nouvel ordre, le site naturel de loisirs de Roche Ballue est fermé au public.

De nouvelles restrictions ont été prises par la Préfet de Loire-Atlantique et sont entrés en vigueur depuis ce le 21 mars et jusqu'au 31 mars :

  • L’accès et la circulation en forêts publiques et privées
  • L’accès aux cours d’eau, aux lacs et plans d’eau publics ainsi qu’à leurs rives, aux parcs et jardins publics, qu’ils soient clos ou non,
  • L’accès aux installations sportives de plein air et aux aires de jeux
  • La pêche de loisir, la chasse et la destruction des nuisibles.

Les sports collectifs ou de contact sont à proscrire.

Si vous disposez d’un jardin, vous pouvez pratiquer un sport, mais uniquement au sein du cercle familial auquel le confinement s’applique.

Faire du sport en extérieur, c’est donc avant tout faire une marche ou un petit footing mais en respectant 3 règles importantes :

  • Rester à proximité de son domicile – donc dans son quartier ;
  • Que cette sortie soit brève ;
  • Et sans autre contact qu’avec sa cellule familiale. Vous pouvez sortir avec vos enfants ou seul mais pas retrouver des amis.

Les déménagements sont autorisés mais doivent être limités aux besoins stricts comme par exemple une fin de bail. Il est conseillé de reporter votre déménagement si cela est possible.

Si toutefois les déménagements s’avèrent indispensables, vous devez remplir une déclaration sur l’honneur en notant la date du déménagement, l’adresse de départ et celle d’arrivée dans le nouveau logement. Vous devez avoir attestation sur vous au moment du déménagement.

Pour les locataires qui avaient posé leur congé et qui n’ont pas l’obligation de partir, ils peuvent rester dans le logement après la date initialement fixée et jusqu’à la fin du confinement. Ils doivent signer une convention d’occupation précaire au bailleur. Cette convention leur donne un titre d’occupation, contractualise un report de la date de sortie et le versement d’une indemnisation d’occupation (égale au loyer). Cette convention permet de sécuriser juridiquement les locataires et les propriétaires.

La convention peut être signée, de part et d’autre, par voie électronique. 

Au regard des mesures limitant les déplacements et le regroupement des personnes afin de lutter contre la crise sanitaire, la célébration des mariages et l'enregistrement des PACS doivent en principe être reportés.
Il peut toutefois être fait exception à cette règle pour des motifs justifiant qu'il y a urgence à l'établissement du lien matrimonial ou du partenariat (par exemple, mariage in extremis ou mariage d'un militaire avant son départ sur un théâtre d'opérations). Les officiers de l'état civil doivent préalablement solliciter les instructions du procureur de la République.

L'organisation des cérémonies funéraires demeure possible mais dans la stricte limite du cercle des intimes, donc en nombre très réduit et en observant scrupuleusement les gestes barrières. 
Seuls les membres proches de la famille (20 personnes au maximum) ainsi que les desservants de rites funéraires pourront donc faire l'objet d'une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des "motifs familiaux impérieux".

Les cimetières, comme tous les lieux publics, ne sont plus accessibles.

Une brève ordonnance du ministère du Logement confirme que la trêve hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai. Jusqu’à cette date, il est interdit de procéder à des expulsions locatives ou de couper le chauffage, l’électricité ou le gaz pour cause de factures impayées.

La gestion des déchets

Les ordures ménagères sont collectées : il est demandé de ne sortir les bacs et sacs bleus uniquement les jours de collecte et lorsqu’ils sont pleins.

En raison de la fermeture des usines de tri de notre prestataire, le ramassage des déchets recyclables (bacs ou sacs jaunes) est temporairement suspendu. Il est demandé de ne pas sortir les bacs jaunes et de conserver ses déchets recyclables dans la mesure du possible.

Toutes les déchetteries et les écopoints sont fermés. L’enlèvement des encombrants, sur rendez-vous, est suspendue sur la métropole

Les composteurs collectifs sont fermés.

Les collectes spécifiques aux professionnels (papier, cartons, verre…) sont suspendues.

La collecte des cartons des commerçants du centre-ville est adaptée à partir du lundi 23 mars.
Si vous avez un jardin et jardinez, conservez les déchets verts chez vous. Quelques astuces pour utiliser vos déchets verts

Précautions particulières pour jeter mouchoirs, gants et masques.
Les mouchoirs, masques et gants usagés doivent être jetés dans un sac plastique dédié et résistant. Ce sac doit être soigneusement fermé et conservé 24 heures avant de le jeter dans la poubelle bleue. Ces déchets ne doivent pas être jetés dans la poubelle jaune de déchets recyclables.

Le service des Espaces verts et Naturels vous délivre quelques conseils pour gérer vos déchets verts...

 

Les transports

Depuis mardi 24 mars, le réseau de transport fonctionne en horaires jour blanc (dimanche et jour férié). Le service fonctionne sur une amplitude de 6h à 20h (derniers départs du centre-ville). Le service de la navette aéroport n’est plus assuré. Il est toujours possible d'utiliser la ligne de bus 48 (à 30 mn de fréquence) avec correspondance avec la ligne 3 du tramway au pôle d’échanges de Neustrie.

La montée ne se fera plus par l’avant pour l’accès au bus mais par les portes centrales ou arrière. Cet accès se fera en ouverture automatique (sans action des voyageurs), gérée par le conducteur. La cabine du conducteur et les portes avant seront neutralisées par mesure de sécurité sanitaire. Pour le tramway : pas de changement d’accès au véhicule.

Par mesures de précaution, les ventes du ticket 1H à bord des bus ne sont plus effectuées. De multiples solutions d’achat de titres et/ou abonnements restent possibles :

  • e-Services : l’offre proposée sur « NantesEservices.fr », accessible depuis tan.fr, permet de souscrire à un abonnement Libertan*, de changer de formule, de résilier, de consulter les relevés ou encore de commander un duplicata de carte en cas de perte.
  • Avec son smartphone et le mTicket : achat et compostage des titres 1H et 24H, titres Aléop (cars circulant dans le périmètre du département de la Loire-Atlantique) avec l’appli TAN.
  • Sur le site www.tan.fr via la Tan Boutique (achat et réception des titres à domicile).
  • Via les 199 distributeurs automatiques de titres en stations tramway et busway.
  • Chez les Relais TAN (commerçants de proximité autorisés à ce jour : Boulangeries – Bars-tabacs).

Toute l’information est disponible en temps réel : sur le site internet tan.fr rubrique info trafic, l’appli mobile TAN, sur Twitter et sur Facebook.

Les titres de transport seront automatiquement prolongés jusqu'à la fin de la période de confinement sans démarches de votre part.

Les agents de la Semitan en sont informés et ne verbaliseront pas sur cette période.

Du fait de la réduction progressive de la fréquence des bus, busways, trams et chronobus et du passage en jour blanc, Nantes Métropole a pris la décision de ne pas facturer l'abonnement du mois d'avril.